admittance

admittance [ admitɑ̃s ] n. f.
• 1896; mot angl. , du lat. admittere « admettre »
Phys. Grandeur inverse de l'impédance totale d'un circuit électrique ou de l'impédance équivalente d'un conducteur inséré dans un circuit de courant alternatif. L'unité d'admittance est le siemens.

admittance nom féminin (anglais admittance, admission) Quotient de la valeur efficace du courant électrique qui circule dans un circuit passif par la valeur efficace de la tension sinusoïdale appliquée. (C'est l'inverse de l'impédance, son unité est le siemens.) ● admittance (expressions) nom féminin (anglais admittance, admission) Admittance complexe, grandeur complexe dont le module est égal à l'admittance et dont l'argument est égal à l'angle de phase du courant, diminué de l'angle de phase de la tension.

admittance
n. f. ELECTR Quotient (exprimé en siemens) de l'intensité efficace du courant qui parcourt un dipôle par la tension efficace aux bornes de celui-ci. Ant. impédance.

⇒ADMITTANCE, subst. fém.
PHYS., ÉLECTR. ,,Notion inverse de celle d'impédance.`` (ARNAUD 1966) :
1. L'impédance d'un circuit mesure, en ohm, la difficulté qu'il y a, pour une force électromotrice donnée, à faire parcourir ce circuit par un courant. L'admittance en est l'inverse, c'est-à-dire qu'elle est d'autant plus grande que l'impédance est plus faible; plus elle est élevée, plus le circuit « admet » facilement le passage d'un courant.
ARNAUD 1966.
Admittance acoustique :
2. La théorie de la réflexion et de l'absorption du son par les cloisons poreuses est encore très incomplète; l'auteur propose un nouveau développement en introduisant une certaine grandeur qu'il appelle « admittance acoustique »...
Le Journal de physique et le Radium, 1928, p. 627.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1928 électro-acoustique (WALFERS Compte rendu de E. T. Paris, art. paru ds Proc. roy. Soc., 115 (1927), 407-419 ds Journal de Phys., p. 627 D, supra ex. 2.
Empr. à l'angl. admittance (dep. 1589, encore en usage comme terme gén. « action de faire entrer, permission d'entrer ») non attesté ds NED, ni ds DAE comme terme de phys., mais ds J. G. GERALD BELLE-ISLE, Dict. techn. génér. angl.-fr., 1965; l'angl. admittance a prob. été repris dans cette accept. techn. sous l'influence de son anton. impedance, terme de phys. dep. 1886 ds NED (de to impede « obstruer ») comme l'indique leur unité respective ohm et mho.
STAT. — Fréq. abs. litt. :1.
BBG. — ARNAUD 1966. — Électron. 1963-64. — PIR. 1964. — SIZ. 1968.

admittance [admitɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1926, in Höfler; mot angl., du lat. admittere « admettre ».
Phys. Grandeur inverse de l'impédance totale d'un circuit électrique ou de l'impédance équivalente d'un conducteur inséré dans un circuit de courant alternatif. || L'unité d'admittance est le siemens, symb. S (ou le mho).Admittance complexe.
Admittance acoustique, inverse de l'impédance acoustique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Admittance — Ad*mit tance, n. 1. The act of admitting. [1913 Webster] 2. Permission to enter; the power or right of entrance; also, actual entrance; reception. [1913 Webster] To gain admittance into the house. South. [1913 Webster] He desires admittance to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • admittance — admittance, admission. Admittance is mostly confined to the literal sense of allowing one to enter a locality or building {no admittance without a pass} {admittance to the grounds} Admission has acquired the figurative sense of admitting to… …   New Dictionary of Synonyms

  • Admittance — Ad*mit tance, n. (Elec.) The reciprocal of impedance. [Webster 1913 Suppl.] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • admittance — I (acceptance) noun admission, confirmation, designation, entrance, entree, entry, inclusion, induction, initiation, permission II (means of approach) noun access, admission, approach, avenue, course, entrance, entry, entryway, ingress, inlet,… …   Law dictionary

  • admittance — (n.) 1580s, the action of admitting, formed in English from ADMIT (Cf. admit) + ANCE (Cf. ance) (if from Latin, it would have been *admittence; French uses accès in this sense). Used formerly in senses where ADMISSION (Cf. admission) now prevails …   Etymology dictionary

  • admittance — [n] permission to enter access, entrance, entrée, entry, ingress, pass, passage, reception; concepts 388,685 …   New thesaurus

  • admittance — ► NOUN ▪ the process or fact of entering or being allowed to enter …   English terms dictionary

  • admittance — [ad mit′ ns, ədmit′ ns] n. 1. an admitting or being admitted 2. permission or right to enter 3. Elec. the ratio of effective current to effective voltage in a circuit carrying an alternating current; the reciprocal of impedance, measured in… …   English World dictionary

  • Admittance — In electrical engineering, the admittance ( Y ) is the inverse of the impedance ( Z ). The SI unit of admittance is the siemens. Oliver Heaviside coined the term in December 1887. [Ushida et al., Immittance matching for multidimensional open… …   Wikipedia

  • Admittance — L admittance, notée Y, est l inverse de l impédance. Elle se mesure en siemens (S). Elle est définie par : Avec : Y l admittance en S ; Z l impédance en Ω. L impédance étant une résistance complexe, et la conductance G étant l… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.